Actualité

  • photo gravure et photo litho

    Présentation

    Présentation de livres numériques en relation avec le domaine de la lithographie et de la gravure.

    Techniques anciennes ou récentes:

    Comme je le disais dans un post précédent tout le monde connait Googlebooks et lorsque l'on recherche des livres plus ou moins anciens c'est là que l'on cherche en priorité.

    Il faut savoir que tous les livres numérisés par googlebooks ne se retrouve pas sur leur site mais certains sont pourtant visibles ailleurs comme sur archive.org

    En voici encore un exemple: si vous rechercher par exemple ce livre sur google books vous ne le trouverez pas, et pourtant il existe bien en entier sur archive.org et comme l'indique le site, il a bien été numérisé par googlebooks.

    Si vous cliquez sur le lien du site (voir photo ci dessous) vous vous retrouverez sur la page googlebooks sans obtenir le livre.

    art, livre, web, technique, gravure, etching,pratical treatise,

    vous obtenez cette page

    art, livre, web, technique, gravure, etching,pratical treatise,

    et pourtant vous pouvez le lire sur la page d'archive.org encliquant sur le lien read online (voir la première image)J'ai déjà expliqué comment télécharger le livre en pdf sur son ordinateur dans le post précédent.

    Donc voici la présentation du livre en question

    Ce livre parle plus des techniques connexes à la lithographie et ce sont des techniques qui intéressent plus les amateurs de photographie "à l'ancienne"

     

    art, livre, web, technique, gravure, etching,pratical treatise,

    Ce qu'il contient:

    art, livre, web, technique, gravure, etching,pratical treatise,

     

    art, livre, web, technique, gravure, etching,pratical treatise,µ

     

    art, livre, web, technique, gravure, etching,pratical treatise,

    un exemple de page:

    art, livre, web, technique, gravure, etching,pratical treatise,

     

     

    Mon avis personnel c'est que tout est fait pour dissuader les gens d'accéder aux livres tombés dans le domaine public et pourtant numérisés.

    Je trouve cela inadmissible: ce n'est pas comme cela que je conçois l'accès libre à la culture.




  • coup de gueule:livres du domaine public sur le net

    Un petit coup de gueule encore une fois!


    Cela m'énerve de voir que de plus en plus les marchands du temple essayent de cadenasser l'accès au savoir et à la culture tout cela pour faire de l'argent. Comme si tout devait se payer trente six fois.

    Internet n'est pas gratuit, il faut du matériel et un abonnement est nécessaire. Les supports également font l'objet d'une taxe sensée servir à rétribuer les auteurs.

    Mais je ne vais parler ici que des oeuvres tombées dans le domaine public et même cela semble encore être pour certains de trop. 

    Nous payons via l'Europe des subsides aux bibliothèques  et aux musées publics afin d'avoir le droit de lire et regarder les oeuvres tombées dans le domaine public qu'ils sont sensés mettrent à disposition sur la toile.

    Entre parenthèse en Belgique cela ne se fait malheureusement qu'au compte goutte. 

    De nombreux livres anciens tombés dans le domaine public sont encore pour l'instant disponibles au téléchargement gratuit sur le net via Googlebooks, Archive internet, Gallica ou d'autres bibliothèques publiques

    Le problème c'est qu'apparemment les professionels de l'édition ne l'entendent pas de cette oreille et qu'ils se mettent d'accord pour empêcher l'accès à ces livres même si ils sont passés dans le domaine public depuis longtemps.

    Il leur suffit de rééditer d'anciens livres pour qu'automatiquement ceux-ci soient retirés même à la lecture, des sites comme Googlebooks.

    OR JE CONSTATE QUE de plus en plus: des livres anciens sont réédités (les marchands du temple ne sont jamais loin).

    Maintenant cela peut avoir son utilité (on peut ne pas avoir envie d'imprimer soit même un livre en entier, ou préférer avoir un livre fabriqué de manière classique) du moment que ces livres restent du domaine public et qu'ils puissent encore être disponible gratuitement.

    Le problème c'est que et en voici un exemple, Google books dans ce cas ne donne plus comme lien que celui qui mène vers le vendeur.

    art, livre, web, technique, gravure, etching,pratical treatise,

     

    Il est bon de savoir qu'archive.org fournit ( mais pour combien de temps encore?) sur son site des livres qui étaient auparavant disponibles sur googlebooks

    Il est donc intéressant de repartir sur d'autres sites avec les références indiquées pour essayer de retrouver les livres concernés.

    Pour l'exemple ci-dessus je suis repartie sur le site d'Archive internet (archive.org)et en faisant une recherche à partir du titre du livre j'ai obtenu la page du livre ne téléchargement gratuit.

    art, livre, web, technique, gravure, etching,pratical treatise,

    art, livre, web, technique, gravure, etching,pratical treatise,

    art, livre, web, technique, gravure, etching,pratical treatise,

    Le livre est donc visible en ligne ou en pdf

    Pour pouvoir le télécharger il suffit d'aller dans HTTP et de le charger sur votre ordinateur à partir de cette page.(voir photo ci-dessus).

     

     

     

  • 2011-2012

    art, 2012, bonne année, joyeux noel, fêtes, souhait

    La neige n'est pas là, et c'est tant mieux.

    Ceux qui vivent bien au chaud et qui auront une belle dinde, des cadeaux et du bon vin aimeraient voir un Noël blanc, mais je pense à tous ceux qui vont devoir passer les jours et les nuits dehors.

    Pour eux cette période est loin d'être idyllique.

    Ils sont de plus en plus nombreux et 2012 ne s'annonce pas meilleur malheureusement.

    Nos hommes politiques et les élites de la finance (tout partis et tout pays confondus)  se sont donné le mot pour supprimer petit à petit des droits sociaux chèrement acquis par nos ancêtres.

    Les médias se relayent pour nous infliger une propagande "d'un mal nécessaire"

    Je souhaite que chacun oublie d'envier le petit bout de gras dans l'assiette de son voisin de palier pour se concentrer sur les banquets somptueux organisés par ceux qui décident de notre sort.

    Je souhaite, que tout ceux qui liront cette note, n'aient pas un jour à connaître la rue.

    Je souhaite que chacun aient un regard critique et clair sur le but des informations qui nous sont distillées chaque jour.

    Je souhaite qu'un jour nous retrouvions la même dignité et la même conviction que nos ancêtres à savoir que les acquis sociaux sont un droit et non pas un cadeau et  qu'il convient de le défendre farouchement.

    Non seulement  cela mérite d'être défendu mais il faut les étendre à toutes les nations malgré la pression des groupes financiers.

    Je souhaite à tous du bonheur en ces fêtes de fin d'année.

     

     

     

  • Nous soumettre

    art, gravure, pointe sèche, eau-forte, plexi, estampe, impression

    N'est-ce pas ce que voudraient les élites des affaires et de la politique?

    La pression est de plus en plus grande.

  • Fini...

    l'atelier 5.jpgl'atelier 6.jpgles "vacances" dans mon petit paradis alpin.

    Trois mois passé loin de Bruxelles dont une bonne partie à installer une des caves en atelier. et il y avait du boulot.

    Conséquences: peu de créations artistiques, mais beaucoup de courbatures.

    Je suis pas peu fière de mon nouvel espace, que j'ai aménagé toute seule comme une grande: dalle en béton, réjointoyage des murs, peinture, aménagement des différents postes de travail, placement d'une porte coulissante "maison", trottoir à l'entrée pour ne pas salir les jours de pluie mon atelier, etc...

    Reste plus qu'à y travailler: vivement l'année prochaine.

    l'atelier 4.jpg

    l'atelier.jpgl'atelier 3.jpgl'atelier 1.jpgentrée d' atelier.jpg

  • La France, terre d'asile des pédophiles belges?

    Elle "veut" s'installer en France! Français le saviez-vous?

    Pour l'ancien avocat de Marc Dutroux, Me Xavier Magnée, la libération de Michelle Martin ne fait pas de doute. "On a tort d'espérer que la cour de cassation trouve quelque part un vice de procédure",

    Ce blog se veut un blog artistique, mais je ne vis pas dans une bulle, et cette sinistre affaire m'a énormément marquée, d'autant plus que j'ai eu comme professeur de gravure le papa de la petite Elisabeth Brichet et que durant des années j'ai pu constater jours après jours, les ravages que peut faire la disparition d'un enfant sur la vie d'un parent. J'avais un enfant à peu près du même âge à l'époque ce qui immanquablement fit écho à ce que je vivais en tant que maman. Cette affaire bouleversera toute ma vie, au point d'avoir réalisé toutes une série de tableaux (ce que j'appelle ma période sombre).

    Et voilà qu'en cette période de fêtes des mères la Belgique et sa" justice " aveugle et cruelle vient rouvrir des blessures à peine refermées.

     

    3234091634.jpg

     


    L’ex-épouse de Dutroux s’installera en France(voir l'article)

    Vous a-t-on demandé votre avis ou êtes-vous comme nous, petits belges mis devant le fait accompli?

    A l'heure où la France se pose des questions sur la récidive (Martin est une récidiviste) et les conditions de surveillance des criminels. Celle-ci a le projet de s'installer dans un couvent français.

    L'expérience démontre que les suivis sont plus que théoriques.

    • Comment garantir qu'elle ne recommencera pas?
    • Quelle ne reprendra pas contact avec d"anciens amis"?
    • Avertira-t-on la population de sa présence?
    • Comment sera t'elle REELLEMENT suivie?
    • Qui payera son hébergement, qui garantira qu'elle travaillera pour rembourser sa dette?
    • Qui payera son suivi psychiatrique (si il en a un)?
    • Qui l'empêchera une fois en France d'aller et venir où elle veut?
    • Qui garantit qu'au bout d'un certain temps, elle ne s'envolera pas dans la nature avec un pervers ou l'autre et ne recommencera pour la xème fois son rôle de "rabatteuse"de gosses.

    Vous me direz, il faut laisser sa chance aux criminels OK, mais sa chance elle l'a déjà eue, tout comme Dutroux qu'elle a épousé alors qu'il était en prison (elle savait donc ce qu'il était)

    Cela ne l'a pas empêchée de participer une première fois activement aux viols et tortures perpétrées par Dutroux. Elle fut condamnée pour cela à 5 ans (qu'elle n'a pas fait entièrement, remise de peine oblige, déjà à cette époque)

    Bien qu'ayant tout pour se "réinsérer", elle récidivera en pire ajoutant à son palmarès la mort dans des conditions les plus atroces qui soit.

    Des questions se posent:

    • Qui va payer son hébergement?

    Que je sache les lieux religieux n'hébergent et ne nourrissent pas les civils gratuitement durant des années, si c'était le cas il y a belle lurette que les SDF n'existeraient plus.

    • Les conditions d'obtention d'un permis de séjour seront-elles respectées?

    Pour avoir un titre de séjour il faut:

    • avoir un boulot
    • des revenus minimum sont normalement exigés (lesquels?)

    Quand on sait que certains français se voient embêtés et se voient obligés de justifier leurs origines alors qu'ils sont nés en France, cette histoire me paraît incompréhensible.

    Lien vers la pétition contre la libération de Michèle Martin

    http://lapetition.be/en-ligne/petition-9860.html





     

     

  • David Hockney/iphone/ipad/tablette numérique

     

     

    arbre 3.jpg

     

     

    Je suis heureuse de mon cadeau de nouvel an et du coup je m’amuse à dessiner beaucoup par écran interposé ces derniers temps,  tout en considérant cet objet  encore comme un gadget.

    Hasard de la situation, j’apprends qu’entrent, des œuvres sur Iphone et Ipad, dans le monde de l’art par la grande porte puisque  David Hockney une des plus grandes figures de l’art contemporain expose les siennes à la Fondation Bergé.

    David Hockney chantre de la peinture sur iPhone «Dessiner dans une machine à imprimer» (en 2009)

     En mai 2009 l'artiste-peintre David Hockney  expose  dans une galerie d'art londonienne  une dizaine de  paysages du Yorkshire et  un peu moins d’une vingtaine de portraits réalisé ave l’aide d’une  palette numérique, mais également (déjà) sur Iphone.

     Composée essentiellement de tableaux réalisés sur ordinateur,  certaines créations ont été rehaussé avec de la peinture après les avoir imprimées

     « L’Iphone est utilisé par les artistes», explique-t-il.  «J'aime dessiner des fleurs à la main sur mon iPhone et je les envoie à mes amis comme ça ils reçoivent des fleurs fraîches, et mes fleurs durent ! Elles ne meurent jamais ». 

    Pour faire de l'art numérique, il faut dessiner sur  l'écran très délicatement et les récents progrès des logiciels de dessin permettent désormais de représenter fidèlement les «coups de crayon» des artistes. 

    «Il y a des avantages et des désavantages dans tout ce qui est nouveau en termes de moyens d'expression pour les artistes, mais la vitesse dans ce cas précis avec les coloris est quelque chose de nouveau».

    David Hockney expose ses "fleurs fraîches" (actuellement)

     

    affiche_david_hockney.jpg

     

    Une exposition proposée sur iPhone et iPad, par l’un des artistes les plus en vue, le Britannique David Hockney. À la fondation Bergé–YSL à Paris, jusqu’au 30 janvier 2011.

    Les "fleurs fraîches" sont éclatantes comme des vitraux, les traits sont fins et permettent des jeux de transparence. L’avantage c’est de pouvoir travailler où l’on veut.

    Pierre Bergé persuade David Hockney, d’organiser l’exposition de ses œuvres. Mais faut-il exposer des écrans aussi petits que l’iPhone ? David Hockney le veux, c’est le premier support numérique sur lequel il a dessiné. Une douzaine d'iPhone sont accrochés sur un mur, ainsi qu'une vingtaine d'iPad, diffusant 250 dessins originaux.

  • 2010 se meurt, vive 2011

    Clipboard01b.jpg