• Pinocchio

    Un jour, un croquis mes personnages  inventés

    23
    Juste pour jouer sans aucune prétention artistique, quand le crayon me démange, (comme lorsque l'on griffonne en téléphonant), du n'importe quoi en somme.

  • jeune et jolie

    Un jour, un croquis mes personnages  inventés

    24

  • ce qu'il y a derrière le miroir


    IMG_0003


    Derrière le Miroir. N° 210. Tàpies, monotypes. P., Maeght, 1974, in-folio, en ff., couv. illustrée sur double page.

    Texte de Yves Bonnefoy.  4 lithographies originales de Tàpies (les autres illustrations sont des reproductions de monotypes tirés par le peintre)..


    IMG_0002n

     

    (extraits de l'introduction) (Livre de ma collection perso)



    phFPU2Xg

    Monotype



    tapiès lithographie originale

    lithographie


    100_7548

    Monotype


    100_7560b

    lithographie


    cb

    lithographie


    Clipboard1tapies

    lithographie


    Les affiches de Tàpies constituent un fond documentaire de premier ordre. Elles abordent tantôt des questions générales - abolition de la peine de mort, amnistie et droits de l'homme, opposition aux centrales nucléaires, défense de la paix, lutte contre l'apartheid... -, tantôt des sujets précis de politique internationale - défense du Chili, de la paix en Bosnie... Mais elles reflètent avant tout les faits et les événements de l'histoire sociale, culturelle et politique de la Catalogne, que ce soit pendant les dernières années du franquisme, ou depuis l'instauration de la démocratie jusqu'à nos jours. En témoigne, par exemple, l'affiche que Tàpies a réalisée pour son exposition à la Galerie Maeght, en 1974. Une affiche qui a recouvert les murs de Paris du mot « assassins » et faisait référence à l'exécution de Salvador Puig Antich.

    (source : http://www.artactif.com/tapiesa)


    Salvador Puig i Antich fut exécuté par le régime franquiste après avoir été condamné par un tribunal militaire pour le meurtre à Barcelone d'un membre de la garde civile, Francisco Anguas Barragán.

    Son exécution, le 2 mars 1974 à la prison Modelo de Barcelone, fut la dernière effectuée en Espagne (et dans le monde) par strangulation, à l'aide d'un garrot («garrote vil» en Espagnol).

    En 2006, le film Salvador, réalisé par Manuel Huerga, relate la vie de Salvor Puig i Antich depuis sa période d'activité au sein du MIL jusqu'à son exécution. (source Wikipédia)



    Affiche  imprimée en lithographie pour une exposition de monotypes de Tapiès intitulée " assassins"

    tapies_assassins-


     

  • croquis

    Croquis spontanés

    2


     

  • Souvenirs

    Elisabeth Bronitz

    En flanant sur les blogs : je redécouvre l'oeuvre d'une copine de classe lorsque j'étais aux Beaux-arts de Bruxelles

     

    bronitz

  • Ce qu'elles créent

    Ce qu'elles créent:

    b2

    une oeuvre de mon amie Brigitte

    voir son blog



    s4
    une oeuvre de mon amie Simone

    Le blog de Simone

  • La gravure au sucre: petit rappel

    A l'attention de Bénédicte qui m'a envoyé un mail:

    Les recettes et la manière de faire une gravure au sucre se trouve à cette page sur mon blog:

    http://hbron1.skynetblogs.be/tag/1/gravure%20au%20sucre

    La gravure au sucre est une aquatinte : sur la planche préalablement grainée à la résine, l'artiste dessine au pinceau avec un sirop de sucre concentré mélangé à de l’encre de chine. Il laisse sécher le dessin, puis quand le mélange est sec il vernit la totalité de sa plaque . Une fois le vernis sec, en passant sa plaque sous l'eau, il fait fondre le mélange sucré laissant à nu le dessin dont le fond est grainé. Il procède ensuite à la morsure dans un bain d'acide. En répétant cette opération plusieurs fois on obtient toute une gamme de valeurs selon les morsures successives.

    Il est à noter qu'ici il est question de grainage avant la pose du mélange sucré, mais cette opération peut se faire également après la mise à nu des parties du dessin dessiné au sucre.

    Il est possible également de se passer de ce grainage si les traits ne sont pas trop large, ou si l'on veut des effets différents.

    Les recettes de gravure au sucre

    peuvent être composée d'encre de chine + un des produits suivant :

    • du sucre
    • du miel
    • de la mélasse
    • du sirop de maïs
    • etc... en fait tout produit qui une fois sec, pourra sous l'effet de l'humidité se dilater et faire craquer la fine couche de vernis.

    Dans la page suivante on trouvera la manière de faire des effets de craquelures

    http://hbron1.skynetblogs.be/post/6416986/effet-de-craquelures

    craquelures

    Exemple de craquelures:les craquelures ont des lignes directrices convergeant vers le cercle central, cela est dù au fait que la solution de gomme à été étendue au pinceau en partant des bords de la plaques vers le centre.

    Méditerranéo, eau-forte sur zinc.


    Olivier Besson9782844204790

    "Gravure de bêtes"

    Gravures de bêtes est un bestiaire créé par un artiste passionné de gravure. Il utilise une vingtaine de techniques différentes, dont certaines aujourd'hui assez rares, comme la gravure au sucre.
     est né en 1957 à Boulogne-Billancourt, et vit aujourd'hui à Paris. Il a suivi les cours de gravure de l'Ecole Nationale supérieure des Beaux-Arts
    page

    Extrait du livre :
    L'aquatinte au sucre

    Ce procédé d'aquatinte, qui par la densité de son trait se rapproche d'un dessin à l'encre de Chine, permet de travailler directement au pinceau sur le métal, ce qui est un grand plaisir pour les gens impétueux.
    Avec un mélange de sucre et d'encre de Chine,on exécute un dessin sur la plaque parfaitement dégraissée,faute de quoi le mélange ne tient pas ; dans ce cas, on assiste à un triste ballet de petites bulles noires d'encre de Chine qui s'éparpillent sur la plaque malpropre. On sait alors qu'il faut recommencer. En revanche, si le mélange «file» bien sur le métal, une fois sec on le recouvre d'une fine couche de vernis, puis on plonge la plaque dans de l'eau chaude : le sucre fond, le vernis saute, laissant le cuivre à nu. Il ne reste plus qu'à le saupoudrer de grains de résine, et procéder comme pour une aquatinte, mais il faudra une morsure assez profonde pour obtenir un effet de dessin à l'encre.