Gérard Cochet

  • L'inspiré des nymphes

    Dans la bibliothèque:

    L'inspiré des nymphes,est un poème de Charles SWINBURNE

    Ecrivain sulfureux dont la poésie fit scandale à l'époque victorienne.

    Il fait partie des auteurs romantiques anglais

    Swinburne%2C_Algernon.jpg

    'Portrait de Charles SWINBURNE par  Rossetti"

    titre anglais:

    A Nympholept

    A poem by Algernon Charles Swinburne

    texte en anglais: ici

     

    L'exemplaire que je possède est traduit de l'anglais par André Fontainas

    art, Gérard Cochet, l'inpiré des nymphes,Algernon Charles Swinburne, pointes sèches, gravure, estampe, beau livre

    Les illustrations (4 pointes sèches) sont de Gérard Cochet

    Gérard Cochet,  1888-1969  est un peintre français.

    Cochet a illustré de nombreux ouvrages.

    Peintre officiel de la marine, Cochet s'est également distingué comme illustrateur et a fait de nombreux décors de théâtre.

    Gravement blessé durant la Première Guerre mondiale, il y a perdu l'usage d' un œil, ce qui est un handicap lorsque l'on est artiste et graveur. C'est lui qui fut le premier à insufler les rudiments de la gravure à Michel Ciry, autre grand graveur: "Bien que j'admette lui être redevable de bons conseils, ce n'est pas là ma principale dette à son endroit, laquelle étant que, l'ayant informé de mon désir d'aborder la gravure, il me mit en rapport avec son ami Gérard Cochet qui m'en ..."

     

     

    Jacques_Coeur_1955_GF.jpg

    timbre Dessiné par Michel Ciry
    Gravé par Jean Pheulpin

     

    art, Gérard Cochet, l'inpiré des nymphes,Algernon Charles Swinburne, pointes sèches, gravure, estampe, beau livre

     

    extrait:

    ........

    Est-ce extase ou terreur qui m'encercle, et envahit

    Chaque veine de ma vie avec espoir,- si ce n'est avec crainte?

    Chaque pulsation qui avive mon sang se fond en une extase,

    Chaque pulsation qui cède à la peur d'une étrange chose proche

    Se ranime avec le sens d'une terreur moins à craindre qu'elle n'est chère,

    La paix ne fait-elle pas un avec la lumière dans les profondes clairières vertes

    Où l'été à l'heure de midi sommeille? La paix n'est-elle ici?

    art, Gérard Cochet, l'inpiré des nymphes,Algernon Charles Swinburne, pointes sèches, gravure, estampe, beau livre

     

    Les troncs élevés et minces des sapins et le toit sublime

    Qui abrite du soleil le sol du bois rude et paisible,

    Profonds, silencieux,splendides, et parfaits et calme comme le temps,

    Se dressent fermes tels qu'à la vue de la uit ils se dressèrent toujours,

    Quand la nuit donnait tout ce qu'elle pouvait de lumière lunaire et de rosée.

    ..........

    art, Gérard Cochet, l'inpiré des nymphes,Algernon Charles Swinburne, pointes sèches, gravure, estampe, beau livre