préparation des papiers

  • traité de lithographie de Duchatel

    UN autre livre disponible à présent sur Gallica, traitant cette fois de la lithographie

    http://gallica.bnf.fr/ark:/12148/bpt6k9334947.r=trait%C3%A9+de+lithographie.langFR

    art, lithographie, technique, impression, livre numérique,

  • Présentation

    Présentation de livres numériques en relation avec le domaine de la lithographie et de la gravure.

    Techniques anciennes ou récentes:

    Collotype and photolithography de Julius SCHNAUSS

    http://www.archive.org/details/collotypeandpho00middgoog

    art, lithography, photo-lithography,collotype, impression,technique,practical,lithographie,lithography

    la table des matières

    art, lithography, photo-lithography,collotype, impression,technique,practical,lithographie,lithography

    La page relative à l'encadré rouge

    art, lithography, photo-lithography,collotype, impression,technique,practical,lithographie,lithography

  • Lithographie technique

    Livre ancien numérique en anglais

    Practical text book of lithograph de Browne, Warren C. (Warren Crittenden)

    http://www.archive.org/details/practicaltextboo00browuoft

    art,lithography,lithographie,technique,manuel,pratique,anglais, practical,

    Ce qu'il contient

    Clipboard01.jpg

    une page en exemple

    art, lithographie, lithography,livre numérique, pratique, technique, practical,

    Par exemple ici la recette pour conserver le dessin des pierres après l'impression.

  • etching a practical treatise

    En suite du post précédent

    voici le lien du livre téléchargeable sur archive.org

    http://www.archive.org/details/etchingapractica005496mbp

    Ce livre ancien est en anglais et traite de la gravure à l'eau-forte.

    Il comprend des recettes et toutes les méthodes de travail.

    En voici quelques extraits ( les couleurs ne sont pas d'origine, c'est juste parceque j'aime mettre de la couleur sur mon blog)

    art, livre, web, technique, gravure, etching,pratical treatise,

    art, livre, web, technique, gravure, etching,pratical treatise,

    art, livre, web, technique, gravure, etching,pratical treatise,

    Clipboard08.jpg

    art, livre, web, technique, gravure, etching,pratical treatise,

    art, livre, web, technique, gravure, etching,pratical treatise,

    art, livre, web, technique, gravure, etching,pratical treatise,

    art, livre, web, technique, gravure, etching,pratical treatise,

     

  • Zincographie/nickelographie

    Dans le traité complet de l'art lithographique que je viens d'acquérir et qui est un ouvrage daté de 1907, il y a un chapitre consacré à la zincographie et un autre pour la nickelographie.

    Ces sujets sont pratiquement introuvables sur le net et/ou peu développés dans leur intégralité.

    Je sais combien il est difficile pour les curieux des techniques anciennes de se procurer ces ouvrages depuis longtemps passés de mode.

    Je pense que les savoirs anciens ne doivent pas rester dans des rayons de bibliothèques poussiéreuses.

    Il est anormal de devoir attendre le hasard d'une rencontre lors d'un vide grenier pour pouvoir prendre connaissance du contenu de ces livres techniques anciens.

    Bien souvent ils font parties des fonds de bibliothèques mais par forcément faciles d'accès: tout le monde n'a pas les moyens ni la possibilité, ni le temps de se rendre dans ces vénérables institutions que sont les bibliothèques nationales.

    C'est pourquoi je viens de scanner deux chapitres du livre de

    Maurou P & Broquelet A .‎

    ‎Traité complet de l'art Lithographique au point de vue artistique et pratique.‎

    ‎Garnier frères, 1907,avec une suite au chapitre de la chromolithographie, sujet imprimé en 11 couleurs, nombreuses illustrations.

    Sujets principaux: pierres lithographiques, outillage, encre, l'affiche, la zincographie, nickelographie, crachis, outillage

    Je vous les livre en pdf:

     

  • Traité de l'art lithographique tables

    Comme promis voici la table des matières du livre intitulé

    Traité de l'art lithographique

    Maurou P & Broquelet A .‎

    ‎Traité complet de l'art Lithographique au point de vue artistique et pratique.‎

    ‎Garnier frères, 1907,avec une suite au chapitre de la chromolithographie, sujet imprimé en 11 couleurs, nombreuses illustrations.

    Sujets principaux: pierres lithographiques, outillage, encre, l'affiche, la zincographie, nickelographie, crachis, outillage

    Si d'aucuns ont envie de voir un sujet plus spécifique traité ici, il suffit de me laisser un petit mot et dans la mesure de mon temps libre je scannerai et publierai les pages concernées.

    dans l'article suivant je publierai en pdf les chapitres consacrés à la zincographie suivi de celui sur la nickelographie.

    art, lithographie, zincographie, traité complet de lithographie maurou, brocquelet, table des matières

    Cliquez sur les images pour voir en grand

    art, lithographie, zincographie, nickelographie, traité complet de lithographie, maurou, brocquelet

    Cliquez sur les images pour voir en grand

    art, lithographie, zincographie, nickelographie, traité complet de lithographie, maurou, brocquelet, table de matières

    Cliquez sur les images pour voir en grand

    art, lithographie, zincographie, nickelographie, traité complet de lithographie, maurou, brocquelet, table des matières

    Cliquez sur les images pour voir en grand

     

  • Traité de l'art lithographique

    Maurou P & Broquelet A .‎

    ‎Traité complet de l'art Lithographique au point de vue artistique et pratique.‎

    ‎Garnier frères, 1907,avec une suite au chapitre de la chromolithographie, sujet imprimé en 11 couleurs, nombreuses illustrations.

    Sujets principaux: pierres lithographiques, outillage, encre, l'affiche, la zincographie, nickelographie, crachis, outillage

    art, technique, lithographie, traité complet de l'art lithographique, maurou,broquelet,1907, table des matières

    Ma dernière acquisition en livre ancien technique.

    Ce livre n'est pas encore disponible sur le net en version complète bien que datant de plus de cent ans.

    Il m'est impossible de rapporter ici tout le contenu, cependant si des sujets traités dans ce livre intéressent plus particulièrement certains d'entre-vous, il suffit de m'adresser un petit mot et je verrai comment je peux vous renseigner le plus complètement possible.

    Dans les jours qui viennent je posterai le contenu de la table des matières complète.

    art, technique, lithographie, traité complet de l'art lithographique,maurou, broquelet, presse litho, matériel

  • L'encollage des papiers (suite et fin)

    encollage.2.jpgCes extraits ont été traduit en fonction de ce que je connais des procédures utilisées, j'ai essayé de faire en sorte que ce soit compréhensible et de ce fait peut-être que je n'ai pas toujours respecté les termes exacts des textes originaux.

    En retapant les titres des livres sur Google, il doit être facile de retrouver le texte original ou alors en allant directement sur le site http://woodblock.com/

    Je rappelle que ces informations sont données à titre indicatif et qu'elles peuvent facilement s'adapter au traitement d'autres papiers non encollés, je pense que cela peut servir aux personnes qui fabriquent par exemple, leur papier elle-même.

    ce qui m'arrive à l'occasion lorsque j'ai suffisamment de chutes de papier pour la gravure, je les recycle en papier fait main, celui-ci étant alors devenu un papier non encollé, il est intéressant de pouvoir lui redonner une certaine imperméabilité et du corps pour pouvoir supporter la pression de la presse sans se déchirer.

    Lorsque l'on omprime une eau-forte le papier doit être humidifié, il est impossible d'utiliser des papiers non encollés, ceux-ci une fois mouillés sont bien trop fragile pour supporter un passage sous presse.

    Extrait du livre:”Introduction to Woodblock Printmaking, Katsuyuki Nishijima, 1976”

    Recette de base:

    • Un litre d'eau, avec 3 à 5 bâtons de « sanzembon »(colle animale), et de l'alun ( «yaki»). La proportion d’alun doit être 1/2 du poids de la «nikawa».
    • Mettre le récipient au bain-marie. (Appelé «Yusen» en japonais)
    • Pour éviter qu'il ne bouillonne, ajouter de l'eau au besoin
    • Lorsque tout est prêt, verser dans un récipient plus grand pour l'usage.
    • Charger une brosse, et essuyez-la sur le bord du récipient.
    • passer la brosse sur la surface du papier qui sera imprimée, d'un seul coup.
    • Ensuite le papier peut sécher suspendu.

    Mise en garde:

    • La force d’encollage varie selon le type de papier. Le Torinoko, qui est généralement difficile et pas très absorbant recevra un encollage léger, mais un papier comme le hosho  devra recevoir un encollage plus fort.
    • L’encollage se fait en général sur le côté visible de l’estampe. Si vous souhaitez un papier non absorbant, appliquer une légère couche de colle, puis après séchage appliquer une deuxième (ou troisième) couche si nécessaire. Ne pas essayer de tout faire en une seule fois.
    • Si vous détrempez trop le papier, lorsque vous ferez sécher celui-ci, le liquide laissera des traces sur le papier.
    • Après environ 3 à 5 ans, la qualité de  l’encollage du papier devient  inégale, il faut donc ne pas préparer plus de papiers encollés que nécessaire que ce qui peut être utilisé dans une année ou deux.

    L'utilisation de papier encollé:

    Avec du papier encollé approprié, il devient possible de réguler la quantité d'absorption d'eau dans les fibres du papier. Cependant  l’encollage a pour effet de colorer le papier, en lui donnant un ton brunâtre, et l'alun peut également laisser des traces sur la surface.

    Pour cette raison, il est fréquent que lorsque le travail d'impression ne concerne que de petites zones, ou seulement des lignes délicates, il est intéressant d'utiliser du papier non collé.

    Mais lorsque de vastes zones doivent être imprimées, la surface risque de s’abimer facilement, il est dans ce cas difficile d'imprimer sans calibrage.

    Pour estampes ukiyo-e, dans le cas des lignes délicates, ou des zones d'impression assez petite, la couleur et l'état du papier pourrait être maintenu en omettant l’encollage général, au profit d’un encollage partiel,

    Cette manière de faire est difficile à utiliser.

    Données fournies par Uematsu, fournisseur de matériaux pour la peinture et la gravure japonaise

    Recette de base: pour un litre d'eau ... 20 grammes de nikawa ... 2,5 grammes de myoban (alun)

    A propos de nikawa (préparation de la colle animale):

    • Bon à  savoir : nikawa à 60° ~ 70 ° (C). Ne pas dépasser les 70° lors de la dissolution
    • Il est préférable d'attendre pour ajouter myoban jusqu'à ce que le nikawa soit bien dissous.
    • En été, la mixture moisi facilement

    A propos de la préparation:

    • Baissez la température du liquide nikawa au moment de l'ajout myoban (alun).
    • Si elle est trop chaude, l'effet est affaibli.
    • Mais ne pas mettre la myoban (alun) avant que le nikawa ne soit chauffé correctement.

    Autres points:

    • Lorsque  le mélange est prêt, il faut filtrer au travers d'un bas de nylon avant de l'utiliser. Le nylon est préféré à d'autres matériaux, car  il ne va pas «attraper» le collagène ou carotène dans le liquide.
    • Sévères mises en garde afin de  ne pas laisser moisir.
      • Le liquide peut être stocké pendant quelques jours dans le réfrigérateur si nécessaire.
      •  Ne pas le congeler, car cela détruirait la structure des collagènes.

    Il est difficile de comprendre les recettes avec tous les différents systèmes de mesure voici donc une liste de recettes de maîtres de l’estampe, converties au système métrique, et ensuite ajusté à une base de 1 litre d'eau (les deux proportions étant donner respectivement pour la colle nikawa et l'alun) :

     

    Eau(en litre)

    Colle animale (en gramme)

    Alun(en gramme)

    Yoshida Hiroshi

    1

    65

    28

    Yoshida Toshi

    1

    63

    24~31

    Walter Phillips

    1.05

    7.5

    3.75

    John Platt

    1

    16

    9

    Petit

    1

    21

    6

    Petit (alternate)

    1

    60

    22-30

    Nishijima

    1

    60

    30

    Uematsu

    1

    20

    2.5

    • Il est extrêmement intéressant de noter que les Occidentaux en utilisant ces recettes ont obtenus des résultats moins bons que  les Japonais. Peut-être à cause d’une différence de climat? (Mais Londres - comme le Japon - est un endroit humide ...)

    Les autres anomalies sont issues des données fournies par Uematsu, le fournisseur japonais. Mais il est à noter que la fiche de données qu'il fournit n'est pas spécifiquement faites pour les papiers utilisés par les graveurs, mais semble plutôt être destiné aux  peintres. Peut être que les peintres besoin d'un encollage en général plus faible.