aérographe

  • l'aquatinte à l'aérographe

    L'aquatinte à l'aérographe peut tout à fait être utilisée en gravure, elle va ainsi se substituer à l'aquatinte traditionnelle réalisée à la colophane.
    Dans le grainage classique on a le choix de faire cette aquatinte, soit au début sur le cuivre nu ou soit après avoir posé le dessin.
    Pour réaliser cette aquatinte à l'aérographe, on utilise un compresseur relié à l'aérographe et on projette sur le dessin, un vernis

    • Soit composé de 1/3 d'essence de térébenthine et 2/3 de vernis graveur liquide.
    • Soit un couleur acrylique très diluée.

    (Voir la vidéo)
    Adresse vidéo : http://www.youtube.com/watch?v=NtN_Q08ps6A

    Régler le débit de manière à avoir une trame régulière et fine composée de micro gouttelettes à la surface de la plaque.
    Le plus souvent, on va disposer la plaque à traiter ainsi, au milieu d'une feuille blanche glacée de façon à pouvoir apprécier à la loupe la qualité du grainage ainsi obtenu.
    Une fois cette opération terminée, il faut laisser sécher cette aquatinte avant de procéder aux différentes étapes de la morsure au perchlorure.