aquatinte divers

  • les réserves en aquatinte

    Les réserves en aquatinte et les différents grains

     

    1.jpg


    L'aquatinte peut être constituée d'une pellicule de grains de bitume, de colophane, ou de résine déposée sur la plaque et chauffée.
    Ce grain peut être posé soit à la main soit à la boîte à aquatinte (voir article précédent).
    A la main : par exemple en saupoudrant la colophane emprisonnée dans un pot recouvert d'un bas nylon : le résultat sera une aquatinte qui ne sera pas uniforme.

    A l'inverse,  l'utilisation de la boîte à aquatinte dépose un grain régulier, plus ou moins gros selon le temps de la plaque placée dans la boite et le moment où celle ci fut introduite dans la boîte: en effet les grains se dispersant dans le haut de la boîte se redéposent plus ou moins vite selon leur grosseur.
    Les gros grains se déposant plus rapidement que les petits.
    Si l'on veut une aquatinte plus grossière, on installe la plaque rapidement après dispersion de la poudre de colophane.
    Si on veut une aquatinte plus fine ont attend un peu plus longtemps avant de poser la plaque dans la boîte et on laisse celle ci également plus longtemps ( le temps que les grains forment une couche suffisante)

    2.jpg

     

    Aquatinte de fialho ana. (Sans titre)
    On y voit toute les possibilités de cette technique.

    Utilisation des réserves : soit au crayon gras, au bitume passé au pinceau, au vernis dilué, vernis transparent. 
    On peut également agir directement avec l'acide plus ou moins dilué (utiliser dans ce cas de vieux pinceaux car ils seront inutilisables par la suite.) afin d'obtenir des lavis.

    Une autre manière de faire une aquatinte est d'utiliser différents matériaux absorbants directement sur la couche de vernis liquide déposée au pinceau sur la plaque dégraissée.
    Ces matériaux peuvent être

    • du sel, on dit alors : "aquatinte au sel",
    • de la farine,
    • de la sciure,
    • du sucre, etc.

    On peut également utiliser du solvant que l'on "brumise" à l'aide d'une vieille brosse à dent (par ex.) mais dans ce cas l'on attend d'abord que le vernis soit complètement sec. Les fines gouttes de solvants dilueront le vernis.