censure

  • Polémique autour des anges...

    ...interprétation de l'oeuvre de Ingres par Ernest Pignon-Ernest
    « Ingres et les modernes » exposition du 3 juillet au 4 octobre au musée Ingres, à Montauban qui abrite les travaux de divers artistes, entre autre :  Picasso, Dali, Francis Bacon, inspirées de toiles et sculptures d'Ingres. 


    Des anges d’Ernest Pignon-Ernest censurés à Montauban

    Une œuvre du peintre Ernest Pignon-Ernest au fronton de la cathédrale de Montauban a fait l'objet d'une intervention dimanche : trois croyants ont gravi la façade pour voiler le sexe de deux anges figurés là par l'artiste. 


    http://www.pignon-ernest.com/p/ingres.html

    ange pignonClipboard01

    Ernest Pignon-Ernest a réalisé ces deux anges monumentaux dans le cadre de l'exposition « Ingres et les Modernes ». Il a réalisé ces dessins d'après « le Vœu de Louis XIII »,

    Jean-Auguste-Dominique Ingres (1780-1864)

    1824
    Huile sur toile - 421 x 262 cm

    Montauban, Cathédrale

    decoration




     La méthode d' Ernest Pignon-Ernest

    Les « interventions urbaines » .

    il a apposé des images dessinées ou sérigraphiées sur papier , sur les murs des cités, dans des cabines téléphoniques, et qui se fondent dans l'architecture urbaine, Ces oeuvres sont vouées à une dégradation lente. 

    Ernest Pignon-Ernest décrit lui-même son œuvre comme une manière de saisir l'essence d'un lieu. Il puise dans l'histoire du lieu.  Nourri par un héritage culturel à la fois chrétien et païen.


    La méthode de Ingres

    Ingres dessinait toujours ses modèles nus pour les habiller ensuite; C'était sa méthode; afin d'être certain d'obtenir un équilibre parfait de son sujet et des proportions.



    En mai,  Ernest Pignon Ernest,  a rendu un hommage particulier au poète palestinien Mahmoud Darwich, décédé en août 2008, en collant des portraits de l’artiste dans des lieux jugés emblématiques de la Cisjordanie, Ernest Pignon Ernest avait prévu de faire de même à Gaza, mais il n’a pas reçu l’autorisation de s’y rendre de la part des autorités israéliennes




     

    Ce que dit l'artiste de ces deux événements:


    * C'est amusant en un mois mes œuvres ont été prises pour cible à plusieurs reprises. En Palestine mes portraits du poète Mahmoud Darwish ont été lacérés par des religieux

    * Je m'interroge sur les fantasmes de ces jeunes gens. Où en sont-ils pour être troublés par de telles images? Il y a un refus du corps qui m'étonne pour des jeunes. De plus, le catholicisme véhicule l'image d'un homme à demi-nu cloué sur une croix qui est bien plus violente