desastres

  • Goya les désastres planche 20

    Curarlos, y á otra

     

    guerra_20

    Etching, lavis, burin and burnisher on paper

    16*23.5cm
    guerra_20

     

     


    Ici, (planches n° 6 - 20 - 24 - 25) même les actes de charité qui amènent quelque lueurs d'humanité dans les plus durs moments des guerres perdent de leur sens avec les commentaires emplis d'amertume et de cynisme de Goya :

     

    "C’est bien fait pour toi"

    "Les soigner et passer à autre chose"

    "Ils pourront encore servir"

    Pas un seul mot d'indulgence, pas une seule excuse dans la description de Goya face au comportement bestial de l'humanité. Son regard est accerbe, désabusé, empli d'un profond désespoir.

     

    "Ce que l'on ne voit pas, ce que l'on ne dit pas, ce que l'on ne dénonce pas, n'existe pas"
  • Goya les désastres planche 19

     

    Titre: Ya no hay tiempo

     

    guerra_19

     

      Etching, lavis, drypoint and burin on paper

    16*23.5cmguerra_19

     

     


    "De la vie de goya, on sait peu (ou ... trop) de chose. 

     

    En effet, depuis les années 1790, apogée de sa carrière, Goya fit couler beaucoup d’encre.

    Mystifié par les Romantiques, réinterprété par chaque génération, il fut très tôt au centre d’une sorte de légende.

    Les uns virent en lui un génie populaire parti de rien, d’autres en firent un enfant de la Révolution.

    En réalité, il  fut à la fois l’artiste révolutionnaire  par son implication sociale indéniable, et un artiste "classique",  par des travaux plus  conventionnels.

    De toute manière, Goya laissa au monde une multitude d’œuvres qui influencèrent durablement le domaine de l’Art."

     

    "Ce que l'on ne voit pas, ce que l'on ne dit pas, ce que l'on ne dénonce pas, n'existe pas"
  • Goya les désastres planche 18

    Enterrar y callar.

    Pour la première fois dans l’histoire, l’artiste met au premier plan la brutale réalité de la guerre. La distance qui ennoblissait les actes guerriers, qui les rendait héroïques, qui les situait dans le futur historique disparaît. À présent, tout manque de sens.

     guerra_18

    Etching, lavis, drypoint and burin on paper

    16*23.5cmguerra_18

     Malraux à propos de l'aventure personnelle de Goya.

     Ce qui l'intéresse en Goya, c'est l'évolution du peintre mondain de la cour d'Espagne en génie :

    « Il découvre son génie le jour où il ose cesser de plaire. »

    La découverte de sa liberté par Goya est payée et provoquée par la maladie, la terreur, le désespoir.


    "Ce que l'on ne voit pas, ce que l'on ne dit pas, ce que l'on ne dénonce pas, n'existe pas"