etemenanki

  • Esagil, (détail)

    100_7968 détail

    détail du tableau en quatre parties et en technique mixte présenté dans un post précédent

     

  • Esagil, la maison dont le sommet est élevé

    Etemenanki

    entre ciel et terre

    babel


    Huile sur un ensemble de quatre toiles mesurant  chacune 40*50 cm

    « Mardouk, le seigneur, m’ordonna à propos d’Etemenanki, la tour à étages de Babylone, qui avant mon temps était tombée en ruines, d’assurer son fondement dans le sein du monde inférieur et son sommet, de la faire semblable au ciel ».
     Nabopolassar (625–605)


    La confusion des langages, source du pouvoir 

    Selon Alexandre Hislop (Né en 1807, mort en 1862) Pasteur Protestant  ayant réalisé un travail sur l'origine des mythologies.

    Le fondateur de Babylone, Koush, père de Nemrod, s'identifierait à Hermès. Ainsi ce qui caractériserait le régime Babylonien serait la découverte des langages secrets, de l'Hermétisme (ce qui est caché), et ceci dans un but de Pouvoir.

    Pouvoir fondé sur la confusion des esprits et l'apparition de jargons, c'est à dire de langages à double sens compris seulement par les initiés, et au sens profond desquels la masse des humains n'aurait pas accès.

    Les classes supérieures apparaissent alors qui connaissent les langages secrets (prêtres et nobles guerriers).

    Babylone est la première des sociétés hiérarchiques et spécialisées, préfigurant toutes les civilisations suivantes avec leurs classes sociales, elle est fondée sur la rétention d'information et donc de la valeur.

    L'information et la valeur sont thésaurisées (capitalisées) par les classes nobles et sacerdotales.

    La population reçoit une information simplifiée, dénuée d'intérêt, inopérante, destinée à produire une image insensée du monde: la superstition, entretenue par le clergé.

    C'est dans cette volonté de promouvoir des langages secrets que réside le pouvoir des classes supérieures, et aussi la cause de la confusion des langages et leur multiplication parmi les peuples.

     

    (source: wikipédia)