gaufrage

  • question/réponse

    Le gaufrage:

    bravo en premier pour votre travail qui est très interessant et merci de nous faire partager toutes ces techniques "oubliées"...c'est assez rare je trouve de trouver toutes ces explications sur la toile.
    Je cherche une explication sur le mixage de technique "gravure et gaufrage" ou même sur le gaufrage seul (sur quel support doit on le faire si on veut le passer sous une presse par exemple?) pour faire des traits en relief

    Gael

     


    100_8042

    Bonjour Gael

    Le gaufrage se fait à partir d'un support fortement gravé, soit sur une plaque de zinc ou de cuivre dont on aura entaillé très fortement la plaque à l'acide. (lorsqu'il s'agit d'un gaufrage peu important)
    Soit en utilisant une plaque de  bois à la manière japonaise .
    Le gaufrage se fait généralement sans apport d'encre, mais on peut évidemment encrer le support si l'on veut.
    C'est surtout le papier qui aura une grande importance, car il devra supporter un dénivelé plus ou moins fort. Il faudra donc un papier à fort grammage.
    Je viens de poster sur mon blog une petite vidéo d'un artiste qui utilise le gaufrage à chaud comme première expression, mais cela bien qu'étant de la gravure, n'a plus rien à voir avec l'eau-forte et l'estampe comme on l'entend habituellement. Il fait en effet appel à une matrice et une contre-matrice.
    http://hbron1.skynetblogs.be/post/7898169/gaufrage-tout-en-delicatesse
    Il y a moyen de gaufrer le papier avec une presse à vis du style presse de notaire
    à la condition que
    *la plaque soit fortement mordue si c'est une plaque de cuivre ou de zinc
    *en utilisant un papier fort humidifié
    *en glissant entre la feuille de papier et la presse un support souple du style caoutchouc
    de manière à ce que la pression pousse le papier correctement dans les creux. Voir le résultat sur le blog de Ghislaine:
    il y est question d'une linogravure (mais cela peut être une plaque de bois gravée)
    http://premieresimpressions.blogspot.com/
    On peut également faire des gaufrages en utilisant une plaque travaillée au carborundum, cette technique au contraire de la gravure en creux ajoute de la matière à la plaque, la matière ajoutée formera en fait le creux à l'impression.
    Pour la technique du carborundum voir la page ci dessous:
    http://hbron1.skynetblogs.be/post/4302620/le-carborundum-technique-1
    Un exemple du résultat que l'on peut obtenir se trouve au lien suivant:
    http://www.galerie-eclatdart.com/les-artistes-3/hamann-16.html

    En espérant que ces infos vous permettrons d'avoir une idée plus précise de la technique.
    Si je n'ai pas entièrement répondu à votre questionnement, vous pouvez toujours me recontacter et poser une question plus précise sur ce que vous recherchez.

     


     

    ps: il existe également une méthode appelée aquagravure qui consiste à graver une planche de bois, un platre, ou tout autre médium en forte profondeur et d'en faire un moule en silicone, maintenu par un cadre.

    Ce moule sera encré avant de recevoir la pâte à papier qui sera tassée à l'aide d'une presse verticale ( genre presse de notaire) le papier et l'encre séchent alors  ensemble. Le pressage se fait par palier.

    L'épaisseur du papier est alors plus importante que dans une gravure "normale"

     

     

  • gaufrage: tout en délicatesse

    Un artiste au métier rare que je viens de découvrir: et j'ai adoré!

    Il s'appelle Jean Luc Seigneur

    Son site: http://www.jeanluc-seigneur.com/

     

     

     

    Clipboard01

     

    Pour connaitre un peu mieux sa technique, rien de tel que les paroles de l'artiste:

    cliquez sur l'image ci dessous pour voir la vidéo: