gravure au sucre

  • question-réponse: la gravure au sucre

     

    Bien le bonjour je suis étudiant en art et je viens de tomber sur la gravure au sucre et c'était pour savoir comment faire exactement car je ne sais pas comment vernir la plaque vu que je n'ai jamais fait d'eau-forte et que je ne sais pas comment appliquer la colophane vu que je n'ai jamais fait d'aquatinte...
    Voila si vous avez le temps de me répondre ça serait formidable!!
    Gil

     



     

    Bonsoir Gil

    Tu ne dis pas en quelle année tu es, ni, si dans ton école il y a un atelier de gravure.
    Avant tout, puisque tu es étudiant en art, je pense qu'il serait  judicieux de demander conseil  ou,  à tout le moins,  la possibilité qu'un de tes professeurs puisse te suivre dans ton apprentissage. .

    Conseils de prudence que je rappellerai tout le long de cette réponse:


    Surtout ne pas prendre de risque et ne jamais oublier que l'eau-forte fait appel à  des produits nocifs et dangereux.

     



    En attendant, voici la marche à suivre:

     

     

    Phase de préparation de la plaque:

    ( valable pour toute les techniques de l'eau forte et des manières directes)



     

    • On prépare la plaque en la découpant à la grandeur voulue avec un outil que l'on appelle une griffe.
    • on  lime les bords avec une lime à métaux, en tenant celle-ci quasi parallèle à la plaque, cela forme un rebord plus ou moins large selon l'angle d'attaque des bords de la plaque.
    • ensuite on enlève les griffures provoquées par les dents de la lime en passant rapidement avec l'arête de l'ébarboir.
    • On fini par rendre complètement lisses les bords avec le brunissoir.

    Cette opération est fastidieuse mais importante pour

    1° ne pas abimer les langes de la presse ( qui sont fort couteux) lors de l'impression.

    2° faciliter le nettoyage des bords de la plaque afin d'avoir une impression propre au final ( cela serait dommage de gâcher tout le travail par une finition cochonnée

     


     

    Pour faire une gravure au sucre

    Elle est généralement utilisée avec l'aquatinte, sur une plaque de zinc ou de cuivre, dont les bords ont été biseautés.

    Phase I

    1.      Dégraisser la plaque (mélange eau+vinaigre+craie) lorsque l'on passe la plaque sous le jet d'eau celle-ci doit s'écouler sans accrocher à la plaque.

    2.      Sur la plaque bien essuyée on dessine avec le vernis au sucre.(voir recette plus bas)

    3.      Ensuite on laisse sécher

    4.      Vernir la plaque avec le vernis à couvrir (ce vernis s'achète dans les magasins d'articles pour Beaux-arts) comme pour une eau forte habituelle : étaler avec un pinceau plat

    5.      Faire sécher

    6.      Plonger dans  l'eau chaude la plaque

    7.      Le mélange au sucre sous l'action de l'eau gonfle et se dissout, laissant le métal vierge à l'endroit où il se trouvait posé.

    8.    Ne pas enlever le vernis, mais sécher la plaque avec un chiffon sec

    (on doit voir apparaître le métal là où le dessin au sucre avait été fait)

    Phase II

    1.      Appliquer de la résine ou de la colophane ( s'achète en droguerie ou dans les magasins spécialisés en fourniture pour Beaux-arts) comme pour une aquatinte normale sur la plaque , soit à l'aide d'une boîte à résine, ce qui donnera une aquatinte régulière, soit en saupoudrant la résine au travers d'un tissu ou mieux d'un bocal recouvert d'un bas nylon.

    2.      Chauffer la plaque comme pour l'aquatinte

    3.      Ne pas oublier de couvrir de vernis le dos de la plaque.

    4.       Faire mordre la plaque à l'eau forte =>(acide nitrique dilué dans de l'eau (pour le zinc) OU perchlorure de fer dilué (pour le cuivre)), ces produits se vendent en droguerie


    Lorsque la plaque est mordue, il ne reste plus qu'à la rincer sous l'eau, la nettoyer avec un linge imbibé de white spirit, ensuite dégraisser la plaque ( eau+vinaigre+craie), rincer, sècher et ensuite imprimer.

    REMARQUES

    1.      On n'est pas obligé de faire une aquatinte lorsque les traits au sucre ne sont pas trop larges.

    2.      On peut également commencer par la phase II et poursuivre par la phase I

     



    Pour t'aider recherche également les vidéos sur You tube
    l'aquatinte:
    http://www.youtube.com/watch?v=szeohBLNNKQ
    la préparation de la plaque:
    http://www.youtube.com/watch?v=dM6H-_h209U&feature=related
    la préparation du papier avant l'impression:
    http://www.youtube.com/watch?v=g9wzKPxdcLQ&feature=related
    Comment passer le vernis sur la plaque
    http://www.youtube.com/user/Taillimage#p/a/u/1/9Ub-yJ5BeAE

    Voir également les liens sur mon blog:

     

    http://hbron1.skynetblogs.be/post/3663229/complement-technique-a-laquatinte

    http://hbron1.skynetblogs.be/post/3663061/un-peu-de-technique

    http://hbron1.skynetblogs.be/post/6539731/la-gravure-au-sucre

    http://hbron1.skynetblogs.be/post/6539865/recette-pour-la-gravure-au-sucre

    http://hbron1.skynetblogs.be/post/7253856/voila-quelques

     


    PROCÉDURE  EAU-FORTE

    http://hbron1.skynetblogs.be/post/3684539/leauforte


    Dosage de l'acide

    L'acide nitrique se vend en bidon généralement concentré à 40° baumé. Celui-ci est donc trop fort: il faut le diluer, de manière à obtenir environ 12° baumé.Normalement cela se fait à l'aide d'un pèse acide.
    Sans pèse acide, on peut obtenir la bonne densité en respectant les proportions suivantes:

    1/4 d'acide pour  3/4 d'eau

    cela donne environ 1 litre d' acide à diluer dans 3 litres d'eau.


    Ces valeurs sont valables pour un bain qui sera utilisé dans une pièce à une température ambiante d'environ 20°
     


    ATTENTION TOUJOURS COMMENCER PAR REMPLIR LE BAC EN PLASTIC AVEC DE L'EAU ET ENSUITE AJOUTER L'ACIDE
    ATTENTION AUX YEUX  ( PORTER toujours DES GANTS ET DES LUNETTES de protection)


    LES RECETTES D'ENCRES AU SUCRE :

    1° recette de  (Gustave Marchoul) professeur de gravure

    ·         2 cuillère à soupe de sucre) + 2 cuillère à soupe d'eau à cuire en sirop

    (Ou bien utiliser en remplacement 4 cuillère à soupe de miel liquide)

    ·         4 cuillères à soupe de gouache

    ·         blanc d'œuf battu en neige et retombé (attendre 24 heures)

    ·         2 gouttes d'eau savonneuse (genre liquide vaisselle)

    Mélanger le tout à conserver dans un flacon bouché
    cette solution peut être diluée

    Encre de chine

    ·         au bain marie dilué une même quantité de sucre et d'encre de chine

    2° Encre au sucre (variante)

    ·         6 gouttes de gomme arabique liquide

    ·         1 goutte de liquide vaisselle

    ·         3 cm de gouache en tube

    ·         la moitié de cette quantité en sirop de sucre (Candido)

    3° Appliquer les encres au sucre le plus épaisses possibles, ce qui permet un éclatement plus facile sous l'eau.


    RECETTE DU VERNIS A COUVRIR

    A faire soi-même OU plus simple mais plus cher: acheter le vernis tout prêt

    Attention c'est très dangereux car l'essence, la cire et le bitume sont des produits qui s'enflamment facilement, toujours travailler en extérieur et ne jamais laisser chauffer sans surveillance.

       A base de bitume de Judée, de cire blanche naturelle et d'essence de térébenthine (ces produits s'achètent en droguerie ou dans les magasins spécialisés en fourniture pour Beaux-arts)

    ·         La recette que j'utilise:

    ·         10 gr de cire

    ·         20 gr de bitume

    ·         80 gr d'essence de térébenthine.

    ·         Faire fondre au bain marie : c'est-à-dire placer le récipient contenant la cire, et le bitume de Judée, (par exemple dans une grande boite de conserve, celle sans protection intérieur synthétique surtout!) dans un récipient plus grand rempli d'eau que l'on chauffe, jusqu'à ce que la cire et le bitume se mélange bien.

    ·         Ensuite ajouter l'essence de térébenthine hors du feu.

    ·         Mélanger, verser le tout dans une bouteille en verre que l'on puisse fermer. Laisser reposer plusieurs jours en secouant de temps en temps la bouteille.

    ·         Etiqueter. Ce vernis est à durée illimitée.


    Surtout ne pas prendre de risque et ne jamais oublier que tous ces produits sont quand même des produits nocifs et dangereux.


    Bon courage, et n'hésite pas à me demander si tu as besoin de plus de précision.

    Hbron


  • recette pour la gravure au sucre

     

    encre au sucre ( Gustave Marchoul)

    • 2 cuillère à soupe de sucre)+ 2 cuillère à soupe d'eau à cuire en sirop

    (ou bien utiliser en remplacement 4 cuillère à soupe de miel liquide)

    • 4 cuillères à soupe de gouache
    • blanc d'oeuf battu en neige et retombé (attendre 24 heure)
    • 2 gouttes d'eau savonneuse ( genre liquide vaisselle)

    mélanger le toutà conserver dans un flacon bouché
    cette solution peut être diluée

    encre de chine

    • au bain marie dilué une même quantité de sucre et d'encre de chine

    encre au sucre ( variante)

    • 6 gouttes de gomme arabique liquide
    • 1 goutte de liquide vaisselle
    • 3 cm de gouache en tube
    • la moitié de cette quantité en sirop de sucre (Candido)

    appliquer les encres au sucre le plus épaisses possibles, ce qui permet un éclatement plus facile sous l'eau.

    Ne pas oublier que la plaque doit au préalable être bien dégraissée, au blanc d'espagne additionné d'un peu de vinaigre ou bien de craie et de vinaigre.

    decoration

     

     

     

     

     

  • la gravure au sucre

    La technique de la gravure au sucre permet de laisser des surfaces créées avec le pinceau, vierges pour l'eau forte, généralement utilisée avec l'aquatinte.

    Solution de sucre à laquelle on ajoute de l'encre ou un colorant que l'on applique au pinceau ou à la plume sur la plaque dégraissée,

    • vernir la plaque comme pur une eau forte habituelle
    • faire sècher,
    • passer sous l'eau chaude la plaque
    • le mélange au sucre sous l'action de l'eau gonfle et se dissout, laissant le métal vierge à l'endroit où il se trouvait posé.
      On peut alors appliquer la résine ou de la colophane comme pour une aquatinte normale sur la plaque,
    • chauffer la plaque comme pour l'aquatinte
    • faire mordre la plaque à l'eau forte (acide nitrique ou perchlorure de fer dilué).
    • On n'est pas obligé de faire une aquatinte lorsque les traits au sucre ne sont pas trop larges.

    decoration

    DEWINT (Roger).

    "L'Homme jasmin" . Eau-forte en couleurs tirée sur vergé de Fabriano,  1985   sujet : 24,5 x 29,5 cm.

    phEmN04t

    trait au sucre sans aquatinte (niveau du nez) ( l'encre s'accumule sur les bords intérieurs des traits)





    decoration

    Jean Miotte (né en 1926)
    Sans titre, 1996. Gravure au sucre et aquatinte. 645 x 475mm.

    15bbbb

    aplat au sucre avec aquatinte  ( l'encre se répartit sur toute la surface)